AccueilBlogTourisme vertSur les routes de France – Roadtrip gastronomique

Sur les routes de France – Roadtrip gastronomique

Dans la catégorie Tourisme vert
-
Le 06 juin 2020
Partez en roadtrip pour découvrir les spécialités culinaires françaises En savoir plus
roadtrip gastronomie

Cette année, les vacances s’annoncent un peu particulières. Alors pour faire le plein de sensations sur les routes de notre beau pays, Granvillage vous a concocté des roadtrips thématiques, à faire en train, en voiture ou en vélo. Pour ce premier volet, partons pour un Tour de France des spécialités culinaires qui ont fait la réputation de la France aux quatre coins du monde.

Le Tour de France des spécialités culinaires
🗺️      🍽️      🇫🇷

Granvillage vous a préparé un itinéraire pour déguster les meilleures spécialités françaises. Nous avons conçu ce parcours pour qu’il soit réalisable en une douzaine/quinzaine de jours et avons malheureusement dû sacrifier certains plats. Il n’en reste pas moins savoureux et nous les gardons bien au chaud pour un prochain roadtrip !

Pour déguster toutes ces spécialités, nous vous conseillons de vous rendre dans des restaurants traditionnels. Si c’est impossible, tournez-vous vers les traiteurs que vous rencontrerez sur votre chemin ou vers les producteurs locaux qui ont toujours de bons conseils.

Attention : lors de nos étapes, certaines boissons alcoolisées sont conseillées pour la dégustation. N’oubliez pas que l’alcool est à boire avec modération et que l’alcool au volant est règlementé. Adoptez une consommation responsable.

Note : Nous avons choisi Lyon comme point de départ, mais vous pouvez suivre cet itinéraire depuis l’étape la plus proche de votre lieu de résidence !


Étape 1 : Lyon

C’est dans la capitale de la gastronomie que nous avons commencé notre périple. Ici, direction les fameux bouchons lyonnais pour y déguster des spécialités qui ne vous laisseront pas sortir de table affamés.

Qu’est-ce qu’on mange ?

  • Des quenelles sauce Nantua. Comme son nom l’indique, cette sauce est originaire de Nantua, dans l’Ain. C’est une délicieuse béchamel au beurre d’écrevisses à pattes rouges.
  • De la cervelle de canut. Ne criez pas au scandale, il s’agit d’une préparation fromagère !
  • De la rosette de Lyon
  • Une brioche à la praline

Qu’est-ce qu’on boit ?

  • Un Beaujolais
  • Un Côte-Rôtie

Étape 2 : La Bourgogne

Après avoir bien profité des délices lyonnais, on poursuit le roadtrip direction la Bourgogne. Sur la route, une petite étape à Beaune, puis en route pour Dijon. S’il est vrai que la moutarde y est très bonne, la région propose de nombreuses autres spécialités gastronomiques. Voici nos préférées :

Qu’est-ce qu’on mange ?

  • Bœuf bourguignon
  • Œuf en meurette. La meurette est une sauce à base de vin rouge de Bourgogne, d’oignons, d’échalotes et de lardons, revenus dans du beurre.
  • Fondue bourguignonne. C’est une fondue à base de viande de bœuf que l’on fait frire.

Qu’est-ce qu’on boit ?

  • Un Chassagne-Montrachet
  • Un Meursault
  • Un Crémant de Bourgogne

Étape 3 : La Champagne

Le Grand-Est a beaucoup à offrir et son cadeau le plus précieux est sans aucun doute le Champagne. Alors, sur la route de ce roadtrip gourmand, on n’oublie pas de s’arrêter dans une cave pour visiter les crayères.

Qu’est-ce qu’on mange ?

  • Du pain d’épices
  • Des biscuits roses de Reims. Comme leur nom l’indique, « bis-cuit », ce sont des biscuits cuits deux fois. Leur couleur vient d’un colorant rouge naturel.
  • Une potée champenoise. C’est un plat généreux où mijotent du lard, de la saucisse, du jambon et de savoureux légumes.
  • L’Andouille de Revin. Cette andouille est composée de morceaux de jambon cerclés de chaudins (intestins). Elle est cuite au court-bouillon pour lui donner du goût.

Qu’est-ce qu’on boit ?

  • Du Champagne !

Étape 4 : Paris

On quitte les vignes pour la capitale. Ici, vous avez l’embarras du choix pour déguster vos spécialités : sur la butte de Montmartre, à l’ombre de la Tour Eiffel, dans les jardins du Luxembourg…

Qu’est-ce qu’on mange ?

  • Des macarons (on le sait, historiquement ils ne sont pas parisiens. Mais que voulez-vous les clichés collent à la peau, et partout dans le monde, les macarons représentent le chic parisien.)
  • Un jambon-beurre
  • Un Paris-Brest, une pâtisserie avec de la pâte à choux et de la crème mousseline pralinée.
  • Des bouchées-à-la-reine
  • Un Saint-Honoré. Que de gourmandise dans cette pâtisserie à la crème Chantilly et crème de Chiboust.
  • Une soupe à l’oignon (de préférence, la nuit, après une belle soirée parisienne)

Qu’est-ce qu’on boit ?

  • Du Clacquesin, une boisson créée par un pharmacien parisien. On l’appelle liqueur de goudron, mais pas de panique. Il s’agit en réalité d’une liqueur de pin de Norvège. La distillerie peut être visitée !

Étape 5 : La Bretagne

La Bretagne est une terre de gourmets. Ici, on aime le beurre, le cidre, le beurre, le blé noir, le beurre… Au-delà des clichés, les spécialités bretonnes sont savoureuses et méritent le détour.

Qu’est-ce qu’on mange ?

  • Du Kouign-amann, le gâteau au beurre le plus célèbre de Bretagne.
  • Des galettes bretonnes
  • Un far breton, un gâteau traditionnel qui rappelle le clafouti.
  • Un kig-ha-farz, un pot-au-feu breton à base de farine de blé noir.

Qu’est-ce qu’on boit ?

  • Du cidre
  • Du chouchen

Étape 6 : Poitiers

Si les fromages de chèvre font rayonner la région poitevine, les autres spécialités ne sont pas en reste. Ce n’est d’ailleurs pas un mystère si c’est la région d’origine de Joël Robuchon, élu cuisinier du siècle en 1990.

Qu’est-ce qu’on mange ?

  • Un farci poitevin, un pâté de légumes enveloppés dans des feuilles de chou.
  • Des macarons de Montmorillon, des macarons à la fois croquants et moelleux.
  • Un broyé du Poitou, une délicieuse galette sablée.

Qu’est-ce qu’on boit ?

  • Du Saumur
  • Du Haut-Poitou

Étape 7 : Le bordelais

Cette région nous gâte. Ici, les bons vins et les bons plats sont au rendez-vous. Notre conseil ? Se régaler en ville puis filer vers les vignes et l’océan.

Qu’est-ce qu’on mange ?

  • De l’agneau de Pauillac. C’est une IGP (Indication Géographique Protégée) qui désigne un agneau élevé auprès de sa mère.
  • Des cannelés, des petits gâteaux au rhum et à la vanille.
  • Une lamproie à la bordelaise. C’est un poisson saigné vivant dont le sang est recueilli et mélangé à du vin rouge. Le poisson mijote dans le mélange avec des poireaux. On y ajoute quelques croutons avant la dégustation.
  • Un grenier médocain, une charcuterie à base d’estomac de porc.
  • Des crépinettes, une préparation à base de viande hachée enveloppée dans de la crépine.

Qu’est-ce qu’on boit ?

  • Du Lillet
  • Du Margaux
  • Du Fronsac
  • Du Monbazillac

Étape 8 : Toulouse

On poursuit le roadtrip direction Toulouse et ses spécialités gourmandes. Ici, les amoureux de la viande vont se régaler.

Qu’est-ce qu’on mange ?

  • Du foie gras d’oie
  • Du cassoulet, une spécialité à base de viande et haricots blancs.
  • Une croustade aux pommes, une délicieuse tourte croustillante.
  • Un fenetra, délicieuse tarte aux abricots, citrons confits et amandes.

Qu’est-ce qu’on boit ?

  • Un fronton
  • Un sirop de violette
  • Un Armagnac

Étape 9 : Marseille et ses calanques

Ici, on raconte qu’une sardine a bouché le port. Mythe ou réalité ? À vous de voir ! Tous ce qu’on sait, c’est qu’elles sont délicieuses. Profitez de ce roadtrip pour vous balader sur le Vieux-Port, goûtez aux spécialités du sud de la France et filez aux Calanques.

Qu’est-ce qu’on mange ?

  • De la Bouillabaisse, une soupe de poissons servie avec des morceaux de poissons, des pommes de terre et des croutons tartiné de rouille.
  • De l’anchoïade, délicieuse recette à tartiner à base d’anchois, de câpres, d’ail et d’huile d’olive.
  • Une soupe de poisson à la rouille
  • De la tapenade, recette à tartiner à base d’olives noires ou vertes, d’ail, d’huile d’olive et de câpres.
  • Des navettes, pâtisseries croquantes parfumées à la fleur d’oranger.

Qu’est-ce qu’on boit ?

  • Un pastis
  • Un Côte de Provence

Étape 10 : La vallée du Rhône

Et voilà, le roadtrip touche à sa fin. Mais avant d’ajouter le point final, prenons le temps de visiter les villages de la Vallée du Rhône pour découvrir leurs spécialités. Parmi nos préférés, nous vous conseillons Vacqueyras, Vaison-la-Romaine, Séguret, Gigondas ou Beaumes-de-Venise.

Qu’est-ce qu’on mange ?

  • Des oreillettes. On les connait aussi sous le nom de « bugnes »
  • Des artichauts à la Barigoule, cuisinés avec du vin blanc, des tomates, des oignons, du jus de citron et des carottes.
  • De la daube provençale, un ragoût à base de viandes diverses marinées au vin rouge et accompagnées de petits légumes.

Qu’est-ce qu’on boit ?

  • Un Gigondas
  • Un Vacqueyras
  • Un thé à la lavande

Une chose est sûre, vous n’allez pas revenir de ce roadtrip des spécialités culinaires le ventre vide ! Vous avez d’autres itinéraires, d’autres plats régionaux à faire découvrir ? Partagez-les avec la communauté en commentaire ou sur Facebook & Instagram.
Partagez vos photos avec #RoadtripGranvillage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.