AccueilBlogConsommer responsableTout sur les légumes racines

Tout sur les légumes racines

Dans la catégorie Consommer responsable
-
Le 12 octobre 2020
Connaissez-vous les légumes racines ? En savoir plus
légumes racines

Délaissés des menus quotidiens ou icônes des assiettes de cantine, les légumes racines ont pourtant de quoi séduire. Avec le bon assaisonnement et un peu d’originalité, ils peuvent être sublimés en claquement de doigt. Petit topo sur les légumes racines, leur culture, leurs bienfaits et leurs atouts.


Topo sur les légumes racines


Par définition, les légumes racines sont des légumes dont la partie consommable est souterraine. Dans cette catégorie qui ferait bondir un botaniste, on retrouve les racines, les tubercules, les bulbes ou les rhizomes. Granvillage décrypte les légumes racines !


Les variétés de légumes racines qui poussent en France


Certains sont des stars de l’assiette, comme la pomme de terre que l’on décline en frites, purée, pommes grenailles ou dauphines. D’autres restent dans l’ombre malgré toutes leurs qualités. Pourtant, ils sont faciles à cultiver, bons pour la santé et délicieux une fois cuisinés.

  • Ail : c’est bien connu, ses petites gousses peuvent sublimer n’importe quelle recette. Excellent pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires, il permettrait également de lutter contre certains cancers.
    La recette : confit maison au miel et romarin.

  • Betterave : cocktail de vitamines, la betterave est reconnue pour son action bénéfique sur le système immunitaire, mais aussi pour ses vertus aphrodisiaques.
    La recette : en houmous, à consommer à l’apéro avec des crackers maison.
légumes racines betterave

  • Carotte : riche en vitamines, elle participe activement à la production de globules rouges. Alliée minceur, elle permet également de prévenir le vieillissement de la peau.
    La recette : version sucrée, en carrot cake avec un glaçage au beurre, de la cannelle, du miel et des noix de pécan.

  • Céleri-rave : riche en vitamines C, en potassium, en fibres et en oligo-éléments, il est recommandé dans les régimes minceur.
    La recette : mixé puis déposé sur des spaghettis accompagnés d’un pesto de roquette.

  • Cerfeuil tubéreux : pauvre en calories et diurétiques, il est idéal pour accompagner la perte de poids. On l’apprécie également pour sa teneur en vitamines.
    La recette : en crumble avec des noix et du parmesan.

  • Crosne : très léger car pauvre en lipides, il permet malgré tout de faire le plein d’énergie grâce à sa teneur en phosphore. C’est un allié du cœur.
    La recette : cuit avec des escargots dans du beurre persillé.

  • Chou-rave : sa teneur en acide ascorbique lui confère des propriétés antioxydantes remarquables. Riche en fibres, il est connu pour faciliter la digestion.
    La recette : en tarte avec une base crème et du bleu d’Auvergne.           

  • Hélianthi : elle agit sur l’équilibre intestinal et facilite la digestion. Elle permet de faire le plein d’énergie et stimule le système immunitaire.
    La recette : en soupe, avec des châtaignes.

recette navet

  • Panais : il contient de l’apigénine, une molécule qui aurait une efficacité dans la lutte contre certains cancers. Riche en fibres, il facilite la digestion.
    La recette : en chips, avec de la fleur de sel

  • Patate douce : riche en cuivre, en vitamines et en manganèse, elle permettrait de contrer certaines maladies cardiovasculaires et assure la protection du foie.
    La recette : en frites, saupoudrées de parmesan et servies avec une belle salade verte et du saumon

  • Poire de terre (Yacon) : elle stimule les bactéries bénéfiques de l’intestin et contribue à faciliter la digestion.
    La recette : en tarte, avec des carottes, de la fourme et un filet de sirop d’érable

  • Pomme de terre : riche en fibres, elle facilite la digestion et contribuerait à réduire le risque de cancer du côlon.
    La recette : la version sucrée du Chef Émile
chef émile

  • Radis : sa teneur en flavonoïdes en fait un parfait allié pour le cœur. Il est excellent pour le foie, surtout en cas de crise.
    La recette : en rillettes avec du Cottage Cheese (fromage à base de lait caillé)

  • Rutabaga : antifongique naturel, il stimule le système immunitaire et facilite le transit.
    La recette : en tarte avec du chèvre, du miel et du romarin

  • Salsifis & scorsonère : très riches en fibres, il permet une bonne digestion et préviendrait les risques de cancer du côlon. Il contribuerait aussi à lutter contre les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2.
    La recette : servis croustillants avec une sauce au pesto

  • Topinambour : encore un allié du transit ! Riche en fibres, il contribue à la bonne santé de l’intestin. Il permet également de prévenir l’ostéoporose.
    La recette : rôtis avec des châtaignes

On trouve parfois dans les rayons des légumes racines venus d’ailleurs comme le daikon, le galanga, le gingembre, le ginseng, le manioc ou le konjac.



Les bienfaits des légumes racines


Les légumes racines sont souvent assez robustes pour pousser l’hiver. Et comme la nature est bien faite, ils nous apportent tout ce dont nous avons besoin pour affronter les températures en chute libre. Ils nous offrent les minéraux, oligoéléments et vitamines dont nous manquons quand le soleil se cache et agissent comme des stimulateurs d’immunité.
Ils permettent également de faire le plein de phosphore, de calcium, de fer, de fibres, de potassium et de magnésium.
Ces légumes sont précieux en plus d’être délicieux. Ils permettent de lutter contre certains cancers, d’afficher un teint resplendissant (on dit merci au bêtacarotène), de favoriser la digestion et de ralentir le vieillissement des cellules.



Comment préparer les légumes racines ?


On vous l’accorde, cuits à la vapeur et consommer ainsi, les légumes racines font peine à voir. Mais heureusement, il suffit de petits riens pour les sublimer. On peut les goûter braisés, poêlés, en tarte, confits, en gratin, rôtis, en soupe, glacés au miel, en bouillons et pot-au-feu et même déclinés dans des recettes sucrées.



Comment conserver les légumes racines ?


L’avantage des légumes racines, c’est qu’ils se conservent longtemps sans dispositions particulières. Vous pouvez les mettre dans un endroit frais, entre 3 et 10°C, à l’abri de la lumière. Vous pouvez les placez dans une cave, mais veillez à ce qu’ils ne soient pas approchés par des rongeurs et autres nuisibles. Les plus fragiles se conserveront facilement quelques semaines et les plus solides pourront être consommés des mois plus tard.



Et vous quels sont vos légumes d’hiver préféré ? Comment les cuisinez-vous ? Partagez vos meilleures recettes avec les granvillageois en commentaire et sur Facebook ou Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.