AccueilBlogConsommer responsableTop 5 des activités pour développer la biodiversité en ville

Top 5 des activités pour développer la biodiversité en ville

Dans la catégorie Consommer responsable
-
Le 14 avril 2021
Découvrez notre top 5 des activités pour préserver la biodiversité et côtoyer un peu de verdure en ville. En savoir plus
jardin collaboratif

En habitant en ville, ce n’est pas toujours facile d’avoir un accès à la nature. Heureusement, il existe plein de choses à faire pour apporter un peu de vie et de verdure sur le bitume. Découvrez notre top 5 des activités pour petits et grands à pratiquer pour développer, entretenir et préserver la biodiversité au cœur des villes 


5 activités pour préserver la biodiversité en ville 


Pour les citadin(e)s, la nature peut parfois sembler bien lointaine. Pourtant, il suffit de quelques petits gestes pour la ramener au cœur de son quotidien. Entretien de vignes & vergers, potagers collaboratifs, élevage urbain… il y a plein de petites choses à faire pour donner un coup de pouce à la biodiversité ! 


Créer des potagers collaboratifs et des jardins partagés 🌱

En ville, les jardins partagés et potagers collaboratifs ont la cote. Massifs fleuris, cultures potagères ou même bacs aromatiques offrent des zones de développement pour la biodiversité en apportant aux espèces locales les ressources et espaces nécessaires. Pour celles et ceux qui s’orientent sur un potager, c’est aussi un moyen d’apporter encore plus de local dans son alimentation. Autre avantage (et pas des moindres), les cultures collaboratives permettent de créer du lien avec ses voisins. C’est convivial, original et ça se pratique de 7 à 77 ans (même plus si vous avez toujours la pêche ! 🍑 ).  


Comment faire ?  

Tout d’abord, il faut trouver l’espace qui accueillera votre potager collaboratif ou votre jardin partagé. Allez-vous cultiver en pleine terre ? Sur le toit ? Dans la cour ? À la verticale sur les murs ? Si vous n’avez pas d’endroit idéal au sein de votre immeuble, vous pouvez vous adresser à la municipalité qui met parfois à disposition ses terrains inoccupés. 

Une fois les autorisations obtenues, organisez-vous avec les participants : définissez les rôles, désignez un porteur de projet, listez le matériel nécessaire à la création de votre potager (bac, arrosoir, gants, outils, tuteurs, semences…). N’hésitez pas à privilégier la récup’ : des outils de seconde main seront aussi performants que des neufs.  

Ensuite, il ne vous restera plus qu’à passer à la pratique ! Pour découvrir les meilleures périodes pour planter et cueillir, téléchargez notre calendrier des semis.  

calendrier des semis


Prendre part à un rucher partagé  🐝

Depuis quelques années, les abeilles partent à la reconquête des villes. Ici et là, sur les toits ou dans les parcs, des ruches fleurissent. L’apiculture urbaine contribue à la protection des abeilles, mais aussi à la reproduction des espèces végétales grâce à la pollinisation. C’est un formidable levier pour sensibiliser et sociabiliser. Le petit plus ? Quand le travail porte ses fruits et qu’on repart avec quelques pots de miel


Comment faire ? 

L’apiculture est une forme d’élevage et requiert un certain savoir-faire avant de se lancer. De plus, l’installation d’une ruche en ville doit répondre à certaines règles.  

Pour permettre aux citadins de se transformer en apiculteur quelques heures par semaine, des associations, comme Happyculteur, proposent de prendre part à des ruchers partagés. Le concept est simple : on est formé et accompagné pour apprendre à prendre soin d’une ruche.  



Aider les oiseaux  🦉

Merles, mésanges, rouges-gorges, pigeons… en ville, il suffit de lever le nez pour apercevoir quelques petites boules de plumes. Mais la pollution, l’urbanisation, le manque de végétalisation peuvent causer bien des tracas aux oiseaux. Alors pour contribuer à la protection de nos amis ailés, il existe quelques gestes simples. 


Comment faire ? 

L’association LPO préconise l’installation de nichoirs pour permettre aux oiseaux de se mettre à l’abri. Il doit être placé en hauteur pour être hors de la portée des prédateurs et placé dans un endroit calme. Vous en trouverez à bas prix dans les magasins de bricolage, mais vous pouvez aussi en fabriquer un DIY. Placez une petite gamelle d’eau et une mangeoire à leur disposition pour permettre aux oiseaux de se nourrir et s’abreuver facilement. Lorsqu’il fait plus froid, vous pouvez aussi suspendre des boules de graisse à proximité du nichoir.  
 



Pratiquer l’élevage urbain 🐑

L’élevage urbain permet de valoriser et entretenir les espaces naturels tout en développant la biodiversité. On peut le retrouver version pâturage avec des moutons, des chèvres, des porcs et même des vaches, ou encore version poulailler pour profiter de bons œufs frais à portée de main.   


Comment faire ? 

On ne devient pas éleveur.se en un claquement de doigts ! Là encore, le mieux pour pratiquer l’élevage urbain est de se rapprocher de professionnels. Des associations, comme la Bergerie Urbaine, proposent de prendre part à la vie des animaux en plein cœur de la ville.   



Entretenir des vergers & vignes urbaines  🍇

Pour permettre à la biodiversité de se développer, certaines villes proposent aux citoyens de s’impliquer dans la culture de vignes et vergers urbains. En plus de contribuer à la diversification des écosystèmes, ces cultures permettent de profiter de bons produits locaux et de saison.  


Comment faire ?  

Rapprochez-vous de votre municipalité pour savoir si certaines actions sont déjà en place. Si ce n’est pas encore le cas, pourquoi ne pas vous proposer en porteur de projet ?  



Et vous, quelle place accordez-vous à la nature dans votre quotidien d’urbain ? Dites-le-nous en commentaire ou sur  Facebook &  Instagram  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.