AccueilBlogConsommer responsableReglo, des croquettes éco-responsables à base d’insectes

Reglo, des croquettes éco-responsables à base d’insectes

Dans la catégorie Consommer responsable
-
Le 18 novembre 2020
Peut-on rendre la nourriture pour animaux plus écologique ? Rencontre avec Basile, fondateur de Reglo, les croquettes écoresponsables à base d'insectes. En savoir plus
reglo

Si vous avez des chiens, vous savez qu’ils ont parfois tendance à courir après les insectes pour  les gober. Avec Reglo, des croquettes à base de protéines d’insectes, Basile a choisi de les  intégrer pleinement à la nourriture de nos animaux de compagnie. Il nous explique comment et  pourquoi ! 


Reglo, des insectes dans les croquettes


Bonjour Basile, nous sommes ravis de te rencontrer ! Avant tout, est-ce que tu peux te  présenter ?

Bonjour, je m’appelle Basile, j’ai 26 ans et je suis passionné par la nature et les animaux. Je suis un écolo  en herbe. J’ai lancé Reglo à la fin de mes études, lorsque j’avais 25 ans. Reglo, c’est ma petite entreprise  de nourriture pour chiens qui se veut éthique et éco-responsable. On cherche à proposer la meilleure nourriture pour chiens sans nuire à la planète. Pour ça, nous remplaçons la viande par des protéines d’insectes

basile reglo


On n’a pas l’habitude de voir des insectes dans la nourriture pour chiens ! Peux-tu nous expliquer  ce choix ?

Les protéines d’insectes sont très intéressantes. Elles contiennent tous les acides aminés nécessaires à  la bonne santé des carnivores, contiennent plus de protéines que la viande ou le poisson et sont aussi faciles à digérer !

Ce qui nous intéresse, au-delà de l’aspect nutritionnel, c’est son impact environnemental. En effet, produire un kilo de protéines d’insectes rejette 100 fois moins de gaz à effet de serre et consomme 200 fois moins d’eau que de produire un kilo de viande de bœuf. Cela s’explique assez simplement : les insectes ont un taux de transformation des aliments ingérés beaucoup plus efficient que, par exemple, le bœuf. Pour produire un kilo de protéines d’insectes, il faut un peu plus d’un kilo d’aliments, avec en partie des déchets végétaux récupérés dans une démarche d’économie circulaire, qui servent à nourrir les insectes. Alors que pour produire un  kilo de viande de bœuf, il faut plus de 10 kilos d’aliments, dont des céréales qui consomment beaucoup d’eau. Ces céréales sont souvent cultivées sur le continent américain et contribuent à la déforestation

Même si l’impact est moindre du côté des élevages français, il reste évident que la production d’insectes est vertueuse. Sans conteste, ils apportent les protéines animales les plus écologiques au monde. 



Est-ce que tu peux nous expliquer comment a germé l’idée d’une nourriture pour animaux à base  d’insecte ?

En fait, c’est assez simple. Comme je disais, je suis un écolo en herbe. Petit à petit, j’ai commencé à changer mes habitudes : je me déplaçais à vélo, je pratiquais le tri sélectif, je mangeais moins de viande… En parallèle, j’étais bénévole à la SPA du Havre. Je me suis alors penché sur ce qu’il y avait dans la nourriture de nos compagnons à 4 pattes.

Je me suis vite rendu compte d’une problématique sur la qualité et l’impact environnemental des croquettes données aux chiens et chats. Eux, qui sont carnivores et qui mangent principalement de la viande. A savoir, ils consomment 20% de la viande produite dans le monde. Ce chiffre peut être discutable car on compte aussi les sous-produits et les déchets issus de la consommation de viande par les  humains. Mais tout de même, cela reste une grande part. De plus, on observe une explosion des rations ménagères. C’est-à-dire des personnes qui cuisinent eux-mêmes de la viande de qualité humaine (viande pouvant être consommée par les humains) pour leurs animaux et d’entreprises qui font des produits avec de la viande de qualité humaine. Ça nous posait problème de se rendre compte qu’on donnait soit des croquettes pleines de végétaux et de sous-produits mauvais pour les animaux, soit de la viande de qualité humaine. Dans un cas comme dans l’autre, l’impact était catastrophique. Alors avec Reglo on a cherché une solution pour ne faire aucun compromis : faire une bonne nourriture pour chien en limitant au maximum l’impact sur la planète. 

reglo croquettes insectes


Quelle est cette recette magique de croquettes pour chien concoctée par Reglo ?

À ces protéines d’insectes, nous avons ajouté des légumes et des aromates pour compléter la recette.  La ration est alors équilibrée. Cette  nourriture est une excellente alimentation complète pour tous les chiens adultes, quelle que soit leur taille. 

Les recettes ont été composées avec l’aide de notre partenaire industriel, une petite usine  indépendante spécialisée en nutrition animale. Nous nous sommes donc appuyés sur leur expertise et  avons co-construit la recette avec eux.

Nous voulions aller au bout de la démarche de cette nourriture sans protéines animales et avons trouvé  une manière de nous passer de l’hydrolysat animal. C’est ingrédient dont on parle peu est un concentré de foie de volailles obtenu par un procédé extrêmement chimique, habituellement présent dans la nourriture pour chiens, qui en raffolent. Son odeur permet de les attirer vers le produit… Nous avons donc cherché des alternatives et  avons trouvé un enrobage 100% naturel et végétal.



Chez granvillage, on parle beaucoup local. Qu’en est-il chez Reglo ?

On tient à aller au bout de cette démarche de respect de l’environnement. On veut bien rémunérer  l’ensemble de nos collaborateurs. Ça nous tient à cœur de fabriquer nos produits en France, de soutenir  le tissu économique local, d’utiliser au maximum les produits de nos régions. 

Pour le moment, les insectes viennent de Hollande. Ce sont les leaders de cette industrie très jeune et ils ont des normes sanitaires et environnementales les plus performantes. Dès que l’on pourra, on cherchera des partenaires en France. Pour le reste des ingrédients, plus des deux tiers proviennent de France. Nous sommes en train de travailler sur un sourcing local pour les autres ingrédients. Nous ne sommes pas encore parfaits, mais nous faisons notre possible pour avoir un approvisionnement complétement français. C’est déjà le cas de nos emballages par exemple.



En plus des produits Reglo, as-tu des astuces pour nourrir son animal de manière  éco-responsable ? 

Il y a la nourriture BARF, par exemple. C’est un acronyme anglais, “Biologically Appropriate Raw Food” (nourriture crue biologiquement appropriée). Cela concerne la nourriture composée à grande majorité de  viande fraîche ou congelée à laquelle on ajoute quelques légumes, quelques aromates, des œufs pour  faire une nourriture complète et bonne pour animaux de compagnie. Il y a de nombreux réseaux locaux (notamment des groupes d’entraide sur Facebook) qui permettent de grouper les achats et de s’associer

pour récupérer les restes des bouchers locaux ou pour acheter de la viande locale, plus éthique que dans  les supermarchés où on ne connaît pas la provenance.

Il y a aussi quelques initiatives qui se lancent. Par exemple, on peut privilégier les sacs biodégradables  pour les déjections ou des jouets en latex naturel. 

Et puis les gestes responsables ne doivent pas s’arrêter qu’aux animaux. Nous aussi, lorsque nous allons  faire nos courses, nous pouvons être plus pointilleux sur la transparence et la traçabilité des produits, les  emballages plastiques… Des alternatives existent si on cherche un peu !



Est-ce que l’on pourrait envisager que les protéines d’insectes soient un jour pleinement  intégrées dans un régime humain ?

C’est quelque chose qui est beaucoup discuté. Pour être honnête, j’ai quelques réserves : il a été  prouvé que les humains pouvaient se contenter de protéines végétales. Nous sommes omnivores. Je crois beaucoup plus aux régimes végétariens ou flexitariens. En tout cas, pour le moment ce n’est pas dans notre culture occidentale de consommer des insectes.



Ça a l’air de beaucoup bouger de votre côté ! Quels sont les projets de Reglo ?

Nous sommes avant tout dans une démarche d’amélioration continue. Les croquettes Reglo sont disponibles que depuis juin 2020. Notre but est de nous assurer que l’ensemble de nos clients et leurs chiens soient satisfaits. On travaille déjà sur des recettes plus spécialisées, notamment pour les chiots, pour  les chiens plus seniors, pour les chiens qui ont de l’embonpoint…

Et puis, sans se précipiter, nous aimerions proposer de la nourriture pour chats, des friandises, des sacs  biodégradables pour excréments, des litières naturelles… En bref, on voudrait proposer une offre  complète pour permettre aux propriétaires d’offrir le nécessaire à leurs animaux tout en prenant soin de la  planète. 



Merci beaucoup Basile ! On a hâte de faire découvrir Reglo à nos chères boules de poils. Avant de  se quitter, un mot de la fin ?

Chez Reglo, nous ne cherchons pas à incriminer l’industrie de la viande, ni à pointer du doigt ses  consommateurs. On veut juste faire prendre conscience qu’il y a des alternatives qui existent pour  consommer mieux, plus local, plus durable, plus responsable, à son échelle sur des domaines qu’on ne  soupçonne pas forcément. 

Nous sommes simplement dans une démarche bienveillante et positive !


Suivez les aventures Reglo sur Facebook et Instagram !


Alors, prêt(e) à faire tester les croquettes Reglo à vos animaux de compagnie ?
Vous avez d’autres astuces éco-responsables pour prendre soin de vos amis à quatre pattes ? Dites-nous tout en commentaire et sur Facebook ou Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.