AccueilBlogRecettesQuatre aliments qui vont faire voyager vos assiettes et vous faire briller en société

Quatre aliments qui vont faire voyager vos assiettes et vous faire briller en société

Dans la catégorie Recettes
-
Le 18 octobre 2017
Vinaigre de fruits, baies de goji, fève de tonka, citron yuzu, poivre de Sichuan ou de timut, cardamome... le tout parfumé d'un zeste de combava et vous voilà dirons-nous les deux cuillères à soupe dans la cuisine moderne. Que se cache-t-il derrière ces appellations savantes d'épices, qui aujourd'hui composent l'attirail du parfait cuisinier blogueur avide de nouvelles sensations culinaires. La rédaction du blog granvillage est allée faire un petit tour chez l'épicier pour charmer vos narines, d'abord, puis vos papilles ! En savoir plus
Alt image article

 

Poivre de Sichuan / poivre de timut

Poivre de Sichuan, poivre de timut… le temps est venu où, en trois tours de moulin, vous allez faire voyager vos plats jusqu'en Asie du Sud-Est, plus précisément en Chine et au Népal. Le poivre de Sichuan tient son nom de la province du centre-Ouest de la Chine où il est principalement cultivé : fort à l'image du piment, il provoque un frisson légèrement anesthésiant en bouche, avec un retour citronné. C'est parce que cette petite baie poivrante appartient à la famille des agrumes (et non du poivre malgré son nom) que, côté gastronomie, elle se marie très bien avec les viandes rouges comme le bœuf. Le poivre de timut n'est pas non plus un poivre, mais bel et bien une baie népalaise de la famille des rutacées (agrumes). Et ses arômes de pamplemousse rose mêlés de poivre viendront sublimer à merveilles tous vos poissons !

 

La fève de tonka

Non, la fève de tonka n'est pas tout droit sortie du livre Charlie et la chocolaterie. Il s'agit en effet des graines du fruit du teck, un arbre bien connu de nos terrasses et jardins et qui pousse véritablement en Amérique centrale. Les nombreux parfums de la fève de tonka se disputent la vedette entre l'amande, la vanille, le caramel, l'abricot… Des arômes qui nous invitent à penser que la tonka ne s'utilise que pour donner un côté branchouille à nos crèmes brulées, panna cotta, biscuits, cookies. Certainement, mais vous auriez tort de ne pas en saupoudrer sur vos plats salés pour donner une touche exotique votre cuisine de la mer (crustacés, poissons, etc.).

 

La cardamome

Avec la cardamome, on met le nez dans ces épices au nom savant qui pourraient plus nous évoquer les médecines douces que la cuisine. Nenni, vous êtes bien aux fourneaux et non apothicaire, c'est pourquoi nous allons de ce pas ouvrir ensemble nos cabosses de cardamome pour n'en utiliser que les graines aromatiques, à la puissantes saveur citronnée. Elle est généralement utilisée pour accompagner les carottes, les pois, la patate douce, le fenouil, les lentilles, et s'associe bien avec des volailles comme le poulet ou le canard, mais aussi avec du porc. Mélangée avec de la crème, elle viendra donner un goût subtil à vos sauces.

 

Le combava

Le combava ou citrus hystrix trahit directement tout suspense quant à sa famille d'appartenance à cause de son nom latin. Cet agrume que l'on recense à de nombreux endroits de la cuisine moderne nous vient d'Asie du Sud-Est et a été introduit au XXe dans l'océan Indien, notamment à La Réunion et à l'Île Maurice. Plus petit et plus acide que le citron, paré d'un joli vert, son goût et sa douceur paradoxale nous rappellent celui de la citronnelle. Côté cuisine, vous allez faire un malheur en l'utilisant dans vos gâteaux, vos mousses, vos cheesecakes,… mais également pour assaisonner vos poissons et autres merveilles de la mer.

Pour finir, même si on n'est plus dans l'épice, que diriez-vous de faire votre propre vinaigre ? Fruits rouges, agrumes, pas mal de références s'y prêtent et voilà une nouvelle occasion d'épater facilement la galerie. Placez vos fruits dans du vinaigre blanc, laissez macérer le tout pendant la nuit afin que les fruits libèrent tous leurs arômes. Enfin, faîtes bouillir le vinaigre et les fruits et laissez frémir doucement pendant dix minutes une fois l'ébullition atteinte. Filtrez votre vinaigre de fruits pour ne garder que le liquide et vous voilà couronné du titre de Lagerfeld de la vinaigrette. Si, essayez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.