AccueilBlogLe coin des proPlan France Relance – des mesures pour l’agriculture

Plan France Relance – des mesures pour l’agriculture

Dans la catégorie Le coin des pro
-
Le 16 novembre 2021
Professionnels du monde agricole : qu’attendre du plan France Relance ? En savoir plus
Alt image article

Le 3 septembre 2020, le gouvernement a présenté le plan France Relance, des mesures destinées à relancer l’économie après la crise sanitaire due au covid-19. Sur les 100 milliards d’euros consacrés à la mise en place de ces actions, 1.2 milliard est consacré à l’agriculture. Depuis septembre 2020, plus de 25 000 projets agricoles ont déjà bénéficié de ces aides.


France Relance – quelles mesures pour l’agriculture ?


Pour permettre à l’agriculture française de relever les défis économiques, mais aussi écologiques et sociaux, l’État investit 1.2 milliard d’euros et table sur un plan en 22 points qui reposent sur 3 piliers :

  • Renforcer la souveraineté alimentaire
  • Accélérer la transition agroécologique pour donner accès à tous les Français à une alimentation saine, durable et locale
  • Adapter l’agriculture et la forêt au changement climatique.

Les professionnels du monde agricole souhaitant s’engager peuvent bénéficier d’aides financières ou de programmes d’accompagnement.

administratif


Vous souhaitez engager votre exploitation dans une transition agroécologique



Plantons des haies 

Une enveloppe de 50 millions d’euros est destinée aux agriculteurs qui prévoient de planter des haies bocagères pour protéger et développer la biodiversité au sein de leur exploitation.

Quoi ?  Financement de projets & d’actions d’accompagnement
Pour qui ? Tous les agriculteurs
Comment ? Démarches à réaliser auprès de la DRAAF de votre région



Bon diagnostic carbone

Un dispositif destiné aux agriculteurs installés depuis moins de 5 ans pour leur permettre de réaliser un diagnostic carbone et mettre en place un plan d’actions pour les accompagner dans la gestion de leurs émissions de gaz à effet de serre et le stockage de carbone.

Quoi ? Diagnostic & plan d’actions
Pour qui ? Tous les agriculteurs installés depuis moins de 5 ans
Comment ? Demande auprès des opérateurs sélectionnés par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et l’ADEME 



Crédit d’impôt pour les exploitations certifiées HVE

Un crédit d’impôts sera accordé aux exploitations agricoles certifiées Haute Valeur Environnementale.

Quoi ? Un crédit d’impôt HVE cumulable avec le crédit d’impôt relatif à l’agriculture biologique dans la limite d’un plafond global par exploitation.
Pour qui ? Les exploitations agricoles certifiées HVE
Comment ? Un formulaire à transmettre au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation



Vous souhaitez vous engager sur le bien-être animal



Pacte « bio-sécurité-bien-être animal » en élevage

Proposer des solutions d’investissements aux éleveurs pour leur permettre de renforcer la prévention des maladies et améliorer les conditions de vie des animaux.

Quoi ? Des audits de biosécurité, mise en place d’actions protectives et préventives, investissements, participation à des formations pour prévenir et lutter contre les maladies.
Pour qui ? Les éleveurs qui respectent la réglementation de protection des animaux d’élevage.
Comment ? Démarches à réaliser auprès de la DRAAF de votre région

BEA

Découvrez tous les appels à projets lancés par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation dans le cadre du plan France Relance.



Vous souhaitez bénéficier d’aides à l’embauche


Le plan France Relance repose également sur des mesures visant à faciliter l’embauche, notamment dans le milieu agricole où la moitié des exploitants sera à la retraite d’ici 2030.

  • Aide à l’embauche des jeunes : une aide de 4 000€ maximum pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans en CDI, CDI intérimaire ou CDD de plus de 3 mois, avec une rémunération inférieure ou égale à deux fois le montant du SMIC. (aide arrivée à échéance en mai 2021.)
  • Aide aux employeurs qui recrutent en apprentissage et en contrat de professionnalisation : une aide de 5 000 euros pour un alternant mineur et de 8 000 euros pour un alternant majeur. (aide valable pour les contrats conclus entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2022.
  • Volontariat territorial en entreprise : des aides financières qui reposent sur 3 mesures visant à faciliter l’entrée des jeunes diplômés dans le monde professionnel.
  • FNE-Formation : des formations pour permettre aux salariés de s’adapter aux changements économiques et technologiques.


Vous avez bénéficié de l’une de ces aides ? Partagez votre expérience en commentaire ou sur Facebook & Instagram.



Crédit photo couverture : dossier presse « Plan de relance Transition agricole, alimentation et forêt – 3 septembre 2020 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.