AccueilBlogUn produit, un terroirTout savoir sur la dinde : comment la choisir et comment la cuisiner ?

Tout savoir sur la dinde : comment la choisir et comment la cuisiner ?

Dans la catégorie Un produit, un terroir
-
Le 25 novembre 2020
Tout savoir sur la dinde En savoir plus
dinde

De l’autre côté de l’Atlantique, le quatrième jeudi du mois de novembre, la dinde est à l’honneur pour Thanksgiving. Chez nous, on la cuisine plus traditionnellement lors du réveillon de Noël. Que vous soyez à l’heure américaine ou branché(e) recettes françaises, granvillage vous propose un point sur la dinde !


Tout connaître sur la dinde, reine de la basse-cour


Plus que la bûche, les huîtres ou le champagne, la dinde est la vraie star de Noël et des fêtes de fin d’années. Depuis des siècles, elle est appréciée pour sa chair tendre et légère. Découvrez vite tous ses secrets !

dindes


D’où vient la dinde ?


Déjà deux millénaires avant notre ère, la dinde avait trouvé sa place dans les repas des tribus aztèques et mayas. Elle était alors sacrifiée puis dégustée en l’honneur des dieux.

dinde maya
Festin aztèque


Vers 1500, les colons espagnols ramènent quelques spécimens de la volaille en Europe. On l’appelle alors « poule d’Inde ».

Quant à la tradition de Thanksgiving, elle tire ses origines des pères pèlerins anglais qui traversèrent l’Atlantique direction le Nouveau-Monde en 1620. Arès leur installation, le Gouverneur décréta trois jours d’action de grâce pour honorer la première récolte et des dindes furent dégustées pour l’occasion. En 1789, George Washington crée le premier « Thanksgiving Day » et depuis, la dinde du quatrième jeudi de novembre est devenue une tradition.

Norman Rockwell – À l’abri du besoin


Comment la choisir ? (Variétés, labels, appellations…)


Il existe plus de 200 variétés de dindes et la qualité de leur chair dépendra de la race choisie. Certaines se prêtent plus à l’élevage industriel, d’autres sont parfaites pour être découpées et d’autres encore sont idéales pour être cuisinées entières.

Mais pour la cuisine, ce sont les dindes noires qui seront à privilégier. Parmi ces races de dindes, on peut trouver :

  • Dinde noire de Sologne
  • Dinde noire de Bresse
  • Dinde noire du Gers
  • Dinde noire du bourbonnais

De toutes les races citées ci-dessus, la palme revient sans doute à la dinde noire de Bresse. Les volailles de Bresse sont reconnues et appréciées pour la qualité de leur chair.

Si vous hésitez ou avez une recette particulière en tête, demandez l’avis de votre éleveur ou de votre boucher. En tant qu’experts, ils sauront vous aiguiller pour vous régaler !



Si vous souhaitez en savoir plus sur les conditions d’élevage de dindes, vous pouvez aussi vous renseigner sur les labels dont bénéficie l’exploitation :

  • Agriculture Biologique : les dindes AB ont été nourries avec des aliments issus de l’agriculture biologique, sans OGM, ni produits de synthèse. Au moins 20% de leur alimentation doit être produite au sein de l’exploitation. Elles ne peuvent pas être abattues avant d’avoir atteint 100 jours. Elles doivent avoir accès à des parcours en plein air.  
  • Appellation d’Origine Protégée : côté volailles, seules les bêtes originaires de Bresse peuvent bénéficier de ce label européen. Elles sont nourries avec des céréales issues de la zone AOP Bresse et doivent trouver un tiers de leur nourriture dans les prairies. Elles disposent d’au moins 15 m2 de prairie et sont 12 au maximum par m2 dans les poulaillers.
  • Label rouge : les dindes sont élevées en liberté et leur parcours est illimité. Leur alimentation est composée d’au moins 75% de céréales et ne peuvent être battues qu’après 140 jours.


Comment la cuire ?


Selon son poids, une dinde peut mettre entre deux et six heures à cuire. Prévoyez 45 minutes par kilo.
Pour une dinde rôtie façon Thanksgiving, badigeonnez-la d’huile et de beurre puis faites-la rôtir au four à 200° la première demi-heure puis à 150° le reste du temps de cuisson. De temps en temps, surtout vers la fin de cuisson, percez la chair. Si elle est encore rosée ou s’il y a du sang, elle n’est pas encore cuite. N’oubliez pas de la retourner afin de cuire l’ensemble de la volaille. Selon la recette choisie pour cuisiner votre dinde, accompagnez-la d’une farce, de petits légumes et pourquoi pas de fruits.



Quels sont les atouts nutrition de la dinde ?


La dinde est très pauvre en matières grasses et en acides gras saturés, c’est une viande maigre qui ne fait pas pour autant l’impasse sur les protéines. Selon les morceaux, la teneur en protéines peut atteindre jusqu’à 25% pour 100g. On l’apprécie aussi pour la présence de vitamines B (B3, B6, B12) qui sont essentielles pour rester en bonne santé et faire le plein d’énergie.



Comment cuisiner sa dinde pour Thanksgiving ?


Vous souhaitez vous régaler avec une bonne recette pour Thanksgiving ? Essayez la recette du chef Émile : un menu traditionnel complet et revisité pour se délecter à l’américaine !

dinde thanksgiving


Et vous, comment cuisinez-vous votre volaille préférée ? Profitez-vous de Thanksgiving pour en déguster ? Dites-nous tout en commentaire et sur Facebook ou Instagram  !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.