AccueilBlogActualitésMardi gras – Des bugnes gourmandes pour carnaval

Mardi gras – Des bugnes gourmandes pour carnaval

Dans la catégorie Actualités
-
Le 24 février 2020
Vous attendez mardi gras avec impatience pour engloutir des tonnes de beignets ? C’est par ici que ça se passe ! En savoir plus
bugnes

Top : lors de quelle occasion peut-on se retrouver en compagnie d’une astronaute, d’un poussin, d’un super-héros ou encore d’une coccinelle pour déguster des bugnes craquantes ou moelleuses ? Carnaval bien-sûr ! L’occasion pour nous de découvrir l’histoire et la recette de ces beignets qui nous font comprendre pourquoi ce mardi est si gras.

Que ce mardi soit gras !

Mardi gras était autrefois une fête païenne lors de laquelle on célébrait la fin de l’hiver avant de devenir une fête chrétienne qui annonçait l’entrée en Carême. Ce jour-là, les interdits s’envolaient et l’on se laissait aller à des buffets orgiaques avant de jeûner durant 40 jours.  À partir du XIII° siècle, dans les communes italiennes, on s’est doté de masques pour préserver l’anonymat et se permettre tous les excès. La tradition a traversé les frontières européennes et les déguisements ont peu à peu pris part au folklore.

carnaval

Vous commencez à nous connaître, on aime les masques, les déguisements et tout le tintouin, mais si nous sommes dans le coin, c’est qu’il y a quelque chose à goûter ! Alors, intéressons-nous à ces mets d’une finesse exceptionnelle (hum hum…) qui font partie intégrante des plaisirs de mardi gras : bugnes lyonnaises, merveilles de Bordeaux, pets de nonne de Franche-Comté, oreillettes du Languedoc, roussettes d’Alsace… bref presque autant de recettes que de régions.

À l’époque, il fallait se débarrasser des réserves d’œufs et de beurre avant d’entamer le jeûne. Nous ne mentionnerons pas l’origine de ces fameux beignets ici puisqu’elle fait apparemment débat. Stéphanois, savoyards, auvergnats ou même romains, la revendiquent. Notons tout de même que François Rabelais mentionne les bugnes parmi les spécialités lyonnaises dans Pantagruel, son œuvre parue en 1532 :  

« Saucissons, cervelas, jambons, andouilles, hures de sangliers, gigots à l’aillade, […] carpes farcies, lavarets, recuites (fromages aromatisés avec des feuilles de pêcher), craquelins et macarons (pâtisseries sèches), pâtes de fruit, bugnes, etc. »

Bref, cessons de tergiverser et contentons-nous de nous régaler !

Des bugnes moelleuses à la lyonnaise

Encas
Pour4 personne(s)
Temps de cuisson20 min.
Temps de préparation20 min.
Temps total40 min.

Et pour cette recette, quoi de mieux que les bugnes façon Bocuse ?

  • 500g de farine
  • 10g de levure de boulanger
  • 5 œufs
  • 150g de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 40g de sucre
  • 10cl d’eau
  • 1 pincée de sel fin
  • 20g de sucre glace
  • 1 zeste de citron
  • Huile de friture

Préparation :

  • Dans un saladier, versez la farine, le sucre et le sel. Mélangez.
  • Mélangez la levure de boulanger à de l’eau tiède. Versez-la dans le mélange farine-sucre-sel
  • Ajoutez les œufs, l’huile et le zeste de citron.
  • Faites tiédir le beurre pour obtenir du beurre pommade (texture souple), ajoutez-le au mélange.
  • Réservez pour la nuit (si vous êtes pressé(e) de vous régaler, quelques heures peuvent suffire.
  • Étalez la pâte jusqu’à obtenir une épaisseur de 3 millimètres.
  • Taillez des losanges. Faites une petite entaille au centre de chaque losange et insérez-y la pointe pour faire une torsade.
  • Faites-les frire dans l’huile et déposez-les sur un papier absorbant.
  • Saupoudrez de sucre glace et… régalez-vous !

Votre recette diffère ? Partagez-la avec la communauté sur  Facebook ou Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.