AccueilBlogActualitésLa bioéconomie, qu’est-ce que c’est ?

La bioéconomie, qu’est-ce que c’est ?

Dans la catégorie Actualités
-
Le 04 juin 2020
5 minutes pour comprendre la bioéconomie ! En savoir plus
bioéconomie

Depuis quelques années déjà, la bioéconomie intéresse chercheurs et scientifiques aux quatre coins du monde. Pour beaucoup, elle incarne l’économie du futur et selon l’ONU, elle serait même idéale pour réussir la transition écologique de nombreux pays. Mais au fait, c’est quoi la bioéconomie ? Granvillage vous explique tout ça en moins de 5 minutes.

Bioéconomie, la valeur du vivant

Qu’est-ce qui se cache derrière la bioéconomie, ce concept au cœur des enjeux politiques, économiques et écologiques ?

L’essentiel sur la bioéconomie

La bioéconomie, c’est l’ensemble des activités qui concernent la production, l’utilisation ou la transformation de la biomasse.

Qu’est-ce que la biomasse ? C’est tout simplement la matière organique fabriquée par tous les êtres vivants.

La biomasse est utilisée pour produire :

  • De l’alimentation pour les êtres humains et les animaux
  • Des énergies renouvelables
  • Des matériaux biosourcés (produits partiellement ou totalement issus de la biomasse)

Plutôt que de reposer sur un système qui exploite les ressources fossiles génératrices de gaz à effet de serre, la bioéconomie repose sur les ressources créées par des organismes vivants, et donc renouvelables.

Ces termes peuvent paraître barbares, pourtant la bioéconomie fait déjà partie de notre quotidien : sandales en cuir d’ananas, création d’emballages moins polluants, méthanisation, carburants verts, raquette de tennis en composite de lin, isolation avec de la fibre de chanvre… les innovations sont nombreuses pour créer à partir d’énergies vertes et revaloriser ce qui a déjà été produit.

La bioéconomie de l’agriculture

L’agriculture occupe une place de choix dans la bioéconomie. En plus de créer de l’emploi dans les zones rurales désertées, elle permet aussi de tisser de nouveaux liens avec l’industrie, plus vertueux, plus respectueux, plus équitables. La bioéconomie offre aux agriculteurs une nouvelle source de revenus ou un moyen de réduire les investissements, notamment par la revalorisation des déchets. L’agriculteur est plus indépendant et la survie de son exploitation ne dépend plus seulement des fluctuations du prix des matières premières.

Selon Maria Helena Semedo, directrice générale adjointe de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) :
« Une bioéconomie durable se base d’abord sur la nature et sur les personnes qui prennent soin de la biomasse et la produisent. Cela signifie les agriculteurs familiaux, les peuples forestiers et les pêcheurs qui sont aussi les garants d’un important savoir sur la manière de gérer les ressources naturelles de manière durable ».


Pour en savoir plus

Au niveau de l’Union Européenne, la bioéconomie est loin d’être anecdotique puisqu’elle génère plus de 2 300 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Mais l’économie du vivant représente bien plus qu’un simple enjeu financier et ses défis sont multiples :

  • Répondre aux besoins alimentaires
  • Lutter contre le réchauffement climatique et la pollution
  • Préserver les ressources et la biodiversité
  • Protéger l’eau et les sols

La bioéconomie est déjà bien présente dans notre quotidien. On la retrouve dans de nombreux secteurs :

  • Bioressources :
    Agriculture (viande, lait, huile, céréales…) aquaculture (pêche, algues…), sylviculture (écorces, bois, humus…)

  • Biomolécules :
    Cosmétiques (avec utilisation de chimie verte), produits phytosanitaires naturels (par exemple l’huile de colza utilisée comme insecticide), industries…

  • Matériaux biosourcés :
    Emballages (plastiques à base de lait ou de maïs), mobiliers (une lampe en chanvre par exemple), matériaux de construction (textiles recyclés, liège lin…)
  • Transport & bioénergies :
    Gaz, énergie solaire, transport routier, maritime ou aérien…

  • Biodéchets :
    ce qui sera réintroduit dans les cycles de production

Professionnel(le)s du monde agricole, vous êtes déjà acteurs de la bioéconomie ? De quelle manière ? Dites-nous tout en commentaire ici ou sur Facebook & Instagram.


Vous en voulez encore ? Découvrez nos derniers articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.