AccueilBlogActualitésJournée mondiale de la santé – Bien manger quand on est confiné

Journée mondiale de la santé - Bien manger quand on est confiné

Dans la catégorie Actualités
-
Le 07 avril 2020
Cuisiner quand les habitudes sont bouleversées En savoir plus
Alt image article

À cause de l’épidémie covid-19 et pour le bien de tous, nous sommes contraints de rester confinés. La question qui est sur toutes les lèvres (surtout les plus gourmandes) c’est « comment bien manger quand on est confiné ? ». Nous vous avons mijoté toute une série de petits conseils pour se régaler même quand on est enfermé.

Les commandements pour bien cuisiner quand on est confiné

Par ces temps d’épidémie, les habitudes sont bouleversées et il faut apprendre à s’adapter. On pourrait se laisser tenter par un certain laisser-aller, s’autoriser à rôder autour du frigo toute la journée, grignoter quand l’envie nous prend… mais par les temps qui courent, mieux vaut jouer la carte de la santé. Et la santé, ça passe aussi par l’assiette. Alors, comment manger équilibré quand on est confiné ? Voici nos quelques conseils et astuces :

1/ S’organiser pour s’approvisionner

Pourquoi se ruer dans les supermarchés et composer avec des rayons vides quand on peut se fournir auprès des producteurs locaux près de chez nous ?


Avant même de sortir attestation en main, dressez une liste de tout ce que vous souhaitez acheter et des menus prévus pour les prochains jours. Aucune pénurie n’est annoncée. Il n’est donc pas nécessaire d’acheter des denrées pour tout un régiment. On réfléchit en mode « 0 gaspi » et on ne prend que ce que l’on compte manger.
Rendez-vous ensuite sur Granvillage pour voir où se situent les producteurs près de chez vous et organisez vos trajets.
Sur place, veillez à respecter les consignes de sécurité pour vous protéger et protéger celles et ceux qui vous servent.


2/ Manger équilibré et se régaler

Contrairement aux idées reçues, la quarantaine ne se résume pas aux pâtes, riz et autres féculents. Les aliments frais ont eux aussi leur place dans vos menus. Les pommes de terre (et tous les légumes racines), les agrumes et certains fruits et légumes (comme les poireaux ou les pommes) se conservent aisément durant quelque temps.
Le mieux pour manger varié et équilibré, c’est d’anticiper les repas sur 3 ou 4 jours. Cela permet d’optimiser au mieux ce qui se trouve dans le frigo et les placards. Faites une assemblée avec votre clique de confinés et proposez un planning des repas et encas.
Dans les assiettes, on fait la part belle aux :

  • Féculents, complets de préférence, pour les nutriments et la sensation de satiété  -> ¼ de votre assiette
  • Fruits et légumes frais, pour leur apport en vitamines et leur action boost sur les défenses immunitaires -> ½ de votre assiette
  • Protéines végétales ou animales pour l’énergie tout au long de la journée -> ¼ de votre assiette

Vous êtes en panne d’inspiration et rien dans votre frigo ne trouve grâce à vos yeux ? Passez en revue tout ce que vous avez dans votre cuisine. On peut faire des miracles avec des herbes et des épices !
Si le stress ou la maladie vous coupe l’appétit, pensez aux soupes, bouillons et potages. Ils vous apporteront l’énergie nécessaire pour affronter cette période.
Comme l’activité physique est considérablement réduite en période de confinement, on a tendance à moins s’hydrater. Fatale erreur ! Votre corps a besoin d’eau, pensez à boire tout au long de la journée. Pensez aux eaux aromatisées maison, aux tisanes ou aux thés.


3/ Éviter de grignoter

L’ennui, le stress, l’inactivité, les placards remplis… autant de facteurs qui peuvent vous pousser à grignoter. Résistez à ces pulsions ! Si vous avez une petite faim dans la journée, ne culpabilisez pas. Seulement, soyez à l’écoute de votre corps. Si vous mangez, faites-le en pleine conscience. Tournez-vous vers des fruits frais et de saison ou des petits encas faits maison.


4/ Ne pas oublier de se faire plaisir

Le mot allemand « kummerspeck », qui n’a pas vraiment d’équivalent en français, signifie : « les kilos pris à cause du stress ou du chagrin ». Pour ne pas en arriver là, ne renoncez pas aux petits plaisirs gustatifs qui illuminent vos journées. Et puis, n’oubliez pas que coincé(e) entre quatre murs (restez chez vous on a dit !), la cuisine peut être votre petite échappatoire. Vous avez le temps de faire de savoureux gâteaux, de délicieuses expérimentations culinaires, de bons petits plats mijotés, profitez-en ! Et si vous ne trouvez pas l’inspiration, allez donc faire un retour du côté de nos recettes.

Et vous, quelles sont vos petits conseils pour rester en bonne santé et bien manger quand on est confiné ?  Partagez-les avec la communauté ici en commentaire, sur Facebook ou Instagram.
(psssst… restez dans les parages, nous vous concoctons de délicieuses recettes de quarantaine !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.