AccueilBlogTourisme vertgranvillage en voyage – Alexia dans le Morvan

granvillage en voyage – Alexia dans le Morvan

Dans la catégorie Tourisme vert
-
Le 08 juin 2021
Alexia de granvillage vous emmène en voyage dans le Morvan En savoir plus
carnet de voyage morvan

Vous manquez d’inspiration pour vos prochains périples ? Alexia de granvillage vous partage son carnet de voyage du Morvan. Gastronomie, culture, excursions, recettes, astuces… découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur cette destination !  


Le carnet de voyage d’Alexia dans le Morvan 

 
Ça vous dit de connaître le Morvan hors des sentiers battus ? Suivez Alexia ! 
Pour faire le plein de bons produits du terroir lors de votre périple, découvrez les producteurs·ices en circuits courts :



Hello Alexia, où nous emmènes-tu ?  

À mon tour de vous emmener dans un coin que j’ai pu découvrir tout au long de mon enfance, le Morvan. J’ai grandi à Dijon avec mes parents, mais toute ma famille vit dans ce coin de la France. Le Morvan est un parc naturel régional situé en Bourgogne Franche-Comté, qui touche les 4 départements de la Bourgogne : la Côte d’Or, la Saône-et-Loire, la Nièvre et l’Yonne. Nous allions rendre visite à ma famille presque chaque week-end et je passais toutes mes vacances scolaires là-bas. Mes grands-parents m’emmenaient souvent faire des pique-niques près de différents lacs. Nous prenions parfois même leur caravane pour passer quelques nuits dans les campings.  

morvan


Quels sont les indispensables à glisser dans son sac de voyage avant de partir ?  

Pour un week-end en pleine nature, pour se déconnecter, il vous faudra de bonnes chaussures de marche et un sac à dos avec : des lunettes de soleil, une casquette, un aspi-venin (comme on me l’a toujours dit : mieux vaut prévenir que guérir), une carte GR et une boussole.  

Si vous passez une ou plusieurs nuits là-bas, prévoyez des vêtements chauds. Même en été, les matins peuvent vous surprendre par leur fraîcheur. Un spray anti-moustique vous permettra de passer une nuit plus calme si vous désirez dormir non loin des points d’eau.  



Pourquoi cette destination ?  

Le Morvan est un coin de la France que je trouve assez dépaysant. Certains y voient même un air de Canada ou d’Ecosse. Avec ses grandes étendues de forêts, ses lacs et ces petits villages, le parc régional a de quoi séduire les personnes à la recherche d’une escapade verte. Pour les Parisiens ou les Lyonnais, le Morvan est accessible en voiture en 2H30 environ. Les routes dans le parc traversent des forêts impressionnantes.  

Il y en a pour tous les goûts. Ceux qui préfèreront un endroit où l’on peut s’amuser choisiront le lacs des Settons et ses différentes activités (pédalos, voiliers, canoës, ect.). Ceux qui préfèreront un endroit plus sauvage et tranquille pourront se tourner vers les lacs de Chamboux ou de Saint-Agnan, appelé aussi le Petit Canada. J’aime beaucoup ces lacs car le calme y règne et on s’y sent un peu seul au monde lorsqu’on part pour une balade sur les berges.  

Ces lacs sont tous entourés de belles forêts qui regorgent de belles surprises.  

parc du morvan

Qu’est-ce qu’il ne faut pas manquer sur place ? 

Ça va dépendre de vos envies. Si vous souhaiter faire une excursion au cœur de la nature et visiter le Morvan sauvage, je vous conseille de faire des randonnées dans le Mont Beuvrayle Haut-Folin (le plus haut sommet du Morvan) ou encore le Rocher d’Uchon. Ces balades vous offriront des points de vue à couper le souffle sur les forêts. Personnellement, ma saison préférée pour s’y promener, c’est l’automne. Pendant cette saison, le matin on peut se réveiller avec un épais brouillard qui se dissipera au fil des heures et laissera apparaître les jolis paysages.  

Le Morvan rime aussi avec de nombreux lacs et plans d’eau.  

Pour les aventuriers, je conseillerais le lac de Chaumeçon. Sur ces lacs, vous pourrez faire du canoë, de l’aviron ou encore du rafting. Pour les grands marcheurs, vous trouverez trois boucles de randonnées autour du lac. 

Je vous conseillerais de faire un arrêt auprès du plus connu : le lac des Settons. Très bien aménagé, ce lieu saura séduire petit et grands. Beaucoup d’activités sont proposées en période estivale. De plus, non loin de ce lac, vous trouverez aussi une belle cascade nichée au fond d’une forêt dense : Le saut de Gouloux. 

Pour des amateurs de pêche, vous trouverez votre bonheur au lac de Pannecière. C’est le plus grand réservoir d’eau du Morvan. Le lac de Saint-Agnan sur aussi apprécié pour les férus de pêche, mais personnellement je trouve ce coin très agréable pour un pique-nique au bord de l’eau. Ce lac n’est pas le plus connu, donc vous y serez tranquille.  

Pour un week-end entre nature et bien-être, je conseillerais un passage au Relais Bernard Loiseau à Saulieu. Il s’agit d’un hôtel-restaurant 5 étoiles magnifique. Cet hôtel propose un spa accessible aussi aux visiteurs externes à l’hôtel. Le restaurant est délicieux : ils travaillent avec des produits du terroir bourguignon.  

bernard loiseau morvan

Il y a de nombreux gîtes et hébergements originaux dans le Morvan, allant d’une cabane dans les arbres à un gîte dans des maisonnettes au bord de l’eau en passant par des hôtels de haut standing, je suis sûre que vous trouverez votre bonheur ! 

Enfin, la Bourgogne est une région réputée pour sa gastronomie. Beaucoup de spécialités morvandelles sont à retrouver dans les petits restaurants.  

lac morvan

Une recette du terroir à partager ?  

J’ai pensé à un menu Bourguignon comme nous avons l’habitude de les faire en famille. La cuisine bourguignonne est riche. Vous trouverez de nombreux plats différents en fonction du département dans lequel vous irez. Etant originaire de la Côte-d’Or, je vous partage quelques idées qu’on adore.  

Pour débuter un repas Bourguignon, je vous conseille de commencer par un apéritif : Escargots de Bourgogne et gougères, accompagnés d’un kir.  


Pour le Kir : c’est simple, un Bourgogne Aligoté et de la crème de cassis de Dijon. Pour une version plus pétillante, remplacez l’Aligoté par un crémant de Bourgogne. 


Pour les escargots : il vous faudra : 6 escargots de Bourgogne avec 6 coquilles, par personnes, du beurre pommade, des échalotes, de l’ail et du persil frais.  

  • Ajoutez au beurre pommade du persil finement haché, de l’ail et des échalotes finement coupés et mélangez énergiquement pour que le beurre prenne une couleur verte. Salez et poivrez à votre convenance.  
  • Dans la coquille vide, ajoutez une noisette de beurre persillé, puis déposez l’escargot, et recouvrez-le de beurre.  
  • Une fois que toutes les coquilles sont remplies, enfournez-les un peu moins de 10 min à 230°c.  


Pour les gougères : Les gougères sont des petits choux salés à base de comté. 

  • Il n’y a rien de plus simple. Faites une pâte à choux (non-sucrée), puis ajoutez-y du comté que vous aurez râpé. Formez des petits choux et enfournez à 210°c pendant quelques minutes pour que le chou gonfle, puis baissez à 180°c et terminez la cuisson.  
  • Dégustez-les encore un peu chaudes pour profiter du croquant du choux et du fondant du fromage.  


Pour l’entrée, partons sur un poisson.  

Grâce à la pêche, de nombreux plats « morvandiaux » se composent de poissons d’eaux douces. Notre recette préférée dans la famille, c’est le filet de sandre à la sauce aux écrevisses pêchées dans les rivières du Morvan. Mon grand-père va régulièrement à la pêche, il nous fait souvent cette recette pour les repas de famille. Malheureusement sa recette reste secrète.  

Pour une entrée avec du poisson cuit, je vous conseille un vin blanc fin et frais. 


Pour le plat, nous allons mettre à l’honneur une viande charolaise. Le Morvan est une terre d’élevage pour cette race depuis des centaines d’années.  

Je n’ai pas forcément de recette typique du Morvan en tête pour le plat. Mais nous aimons beaucoup faire des fondues bourguignonnes avec ma famille.  

Sélectionnez de belles pièces de Charolaise, faites-les cuire dans une huile frémissante quelques secondes pour que la viande soit saisie au bord mais encore bleue à l’intérieur. Un vrai régal.  

Pour accompagner une fondue bourguignonne, je vous conseillerai un vin rouge comme un Hautes-Côtes de Nuits


Le Morvan, pour moi, signifie aussi cueillette de champignons. Girolles, pieds de moutons, cèpes, bolets et j’en passe.  

Attention : si vous ne vous y connaissez pas assez, je vous conseille de faire des sorties organisées pour apprendre avec de vrais spécialistes. Aussi, la cueillette de champignons doit se faire dans le respect de la nature, on n’abîme pas tout sur son passage.  

Ce qu’on aime faire après une belle récolte de champignons bien frais, c’est une simple poêlée au beurre persillé.  

Pour ce faire, il faut bien gratter, laver et sécher les champignons avant de les faire cuire. En fonction des variétés de champignons, le temps de cuisson n’est pas le même. Une fois prêts, ajoutez-les dans une poêle à feu vif pour qu’ils rendent l’eau qu’ils peuvent avoir. Au bout de quelques minutes, retirez l’eau et faites-les revenir avec un bon beurre persillé (beurre, ail et persil). 


Enfin, pour finir ce repas sur le thème de la Bourgogne, de nombreuses recettes sont possibles. Le cassis étant un petit fruit bien connu dans la région, partons sur un dessert à base de cassis.  

Pour les gourmands, une tarte aux cassis et aux amandes sera vous séduire. Pour plus de légèreté, partez sur une mousse à base de crème de cassis.  


Quel souvenir inoubliable gardes-tu de cette destination ? 

La France est riche de paysages variés et le Morvan en fait partie. Ce coin de France ne m’évoque que de bons souvenirs d’enfance, de bons moments en famille. Je ne peux que vous conseiller d’y faire un tour, pour un week-end dans une nature encore préservée, qui saura vous offrir à vous aussi des souvenirs inoubliables.  



Alexia vous a donné envie de voyager ? Allez donc faire un tour dans la catégorie Tourisme vert pour trouver de nouvelles inspirations ! Et comme l’a dit Bruno de votre Tour du monde, n’oubliez pas que « Ce n’est pas la destination qui fait le voyage, c’est ce que vous en faites. » 

Vous aussi, vous avez des anecdotes sur le Morvan ? Partagez-les en commentaire ou sur  Facebook & Instagram. Vous souhaitez partager votre carnet de voyage ? Envoyez-nous un petit message à contact@granvillage.com 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.