Achats alimentaires : le développement des circuits courts

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à préférer acheter des produits alimentaires locaux et à privilégier les circuits courts. Acheter des produits frais près de chez soi : décryptage de ce qui semble, bien plus qu'une tendance, s'inscrire durablement comme une nouvelle manière de faire ses courses.

Production d'oignons

Les circuits courts : kezaco ?

Revenant en force depuis le début des années 2000, les circuits courts sont des circuits de proximité. Ils désignent la vente directe de produits agricoles du producteur au consommateur (ou un via un seul intermédiaire) :  vente directe à la ferme ou sur les marchés de producteurs, commandes de paniers "paysans" sur Internet, points de vente collectifs...

Aujourd'hui, les initiatives se multiplient. Outre les regroupements de producteurs sans engagement, on peut également citer les AMAP (associations pour le maintien de l’agriculture paysanne) qui fleurissent partout en France. Ces dernières fonctionnent de la manière suivante : un partenariat est établi entre un groupe de consommateurs et une ferme, basé sur un système de distribution de paniers. Les consommateurs vont payer à l'avance une part de la production, sur une période définie par le type de production et le lieu géographique. 

Vers plus de proximité géographique et relationnelle

Les consommateurs favorisent la proximité en matière alimentaire, encourageant les productions locales, les produits régionaux et la vente directe. En France, depuis quelques année, l’envie de recréer du lien ville-campagne réapparaît fortement. La proximité peut ainsi être géographique (produits locaux, régionaux) et relationnelle (circuits courts, relation avec le primeur, l’artisan).

Manger local : 4 raisons de s'y mettre 

1/ Manger local permet d'être mieux informé sur la qualité du produit : vous pouvez demander directement au producteur des informations sur sa manière de cultiver, sur les procédés auxquels il a recours, sur les produits qu'il utilise, etc.

2/ Manger local, c'est indéniablement manger des produits frais, de saison, bénéficiant de qualités nutritionnelles à leur summum.

3/ C'est également un excellent moyen de soutenir les producteurs ou artisans locaux, plutôt que d’acheter à de grandes multinationales.

4/ Enfin, c’est écologique : le produit vient d’à côté de chez vous, il n'a pas parcouru des milliers de km, en avion peut-être, pour arriver dans les rayons du supermarché.

--> Où trouver des productions locales ? Sur granvillage ! Retrouvez les producteurs près de chez vous référencés sur granvillage en cliquant ici.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies. En savoir plus sur les cookies