Anti-gaspillage alimentaire : 5 astuces à connaître pour ne plus jeter

Ne gâchons plus la nourriture ! Selon l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), 29 kg de nourriture non consommée sont jetés par personne chaque année en France, dont 7 kg d’aliments encore emballés. Nous devons agir au plus vite pour limiter le gaspillage alimentaire et faire baisser ces chiffres tristement pharaoniques.

Découvrez quelques réflexes simples à adopter au quotidien pour ne plus jeter des restes de nourriture et des aliments encore comestibles.

5 astuces anti gaspillage alimentaire

1. Conserver un reste de plat

Vous réussissez mieux que personne les lasagnes ? Il en reste ? Ne les jetez surtout pas à la poubelle ! Conservez-les dans une boîte hermétique au réfrigérateur pour les manger le lendemain. Vous ne supportez pas de manger le même repas deux jours d'affilée ? Dans ce cas, congelez ! Vous retrouverez avec bonheur vos lasagnes le jour où vous n'aurez ni le temps, ni l'envie de cuisiner...

 

2. Faire un hachis avec un reste de viande ou de poisson

Mixez un reste de viande, voire plusieurs restes de viande ensemble, et ajoutez-y de la sauce tomate ou des champignons. Assaisonnez avec des herbes ou des épices et recouvrez le tout d’une purée de pommes de terre pour une version traditionnelle de hachis. Si vous souhaitez revisiter ce grand classique, vous pouvez opter pour un autre légume comme le panais (retrouvez les producteurs de panais référencés sur granvillage en cliquant ici). Qu’il soit à la viande ou au poisson, avec le hachis, tout est permis !

 

3. Transformer un reste de rôti en plat en sauce

D’une part, le plat en sauce est parfait pour resservir une viande complètement différemment, sans qu’elle ne se dessèche. D’autre part, il est encore meilleur réchauffé ! Comme vous le savez certainement, en matière de plat en sauce, les possibilités sont infinies. Faites revenir votre reste de rôti (de bœuf, de veau, de dinde, de porc…) dans un peu de matière grasse avec des oignons émincés. Laissez ensuite libre court à votre imagination pour créer un plat à votre goût avec par exemple :

 

4. Préparer un gratin avec un reste de pâtes

Il y a bien sûr l’incontournable gratin de pâtes avec des dés de jambon, de la sauce béchamel et du gruyère râpé : une valeur sûre ! Vous pouvez aussi sortir des sentiers battus et le personnaliser en l'agrémentant de légumes (courgettes, carottes, brocolis...) et en remplaçant le gruyère râpé par du fromage de chèvre (découvrez les producteurs de fromages de chèvre référencés sur granvillage en cliquant ici). Autre alternative : mettre du poisson à la place du jambon. L’idée est de trouver le bon équilibre de saveurs entre les produits choisis.

 

5. Utiliser les fruits trop mûrs

Vos fruits sont trop mûrs ? Ce sont justement de fruits à pleine maturité, pleins de goût, dont vous avez besoin pour réaliser vos confitures, compotes, crumbles et autres préparations cuites.

Voici deux autres idées, absolument excellentes :

  • Les bananes au four : placez dans un plat vos bananes entières avec leur peau, faites-les cuire au four jusqu'à ce que leur peau soit noire (comptez 20 minutes environ), détachez la peau du dessus et saupoudrez de sucre. Un vrai régal !
  • Les pommes au four aux carambar : mettez dans des petits ramequins des dés de pommes, 1 noisette de beurre et 1 carambar, enfournez jusqu'à ce que l'ensemble ait fondu. Tout aussi simple et délicieux !

--> De même, si vous devez écouler un stock important de yaourts, pensez à les utiliser dans vos recettes. Une sauce au yaourt (yaourt nature, jus de citron, huile d’olive et herbes fraîches) accompagne avec beaucoup de légèreté une pièce de viande. Côté dessert, pensez au gâteau au yaourt...

Producteurs associés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies. En savoir plus sur les cookies