Ain : Martine Quiles raconte sa courageuse reconversion dans l'agriculture

Quitter un job classique, administratif, pour embrasser un métier d'agriculteur... Ou plutôt d'agricultrice, car c'est le pari qu'a réussi Martine Quiles il y a quatre ans, en 2014. Elle a mis de côté sa carrière dans l'administration pour passer plus de temps au sein de la ferme familale et d'y transformer le lait de ses vaches en glaces naturelles.

C'est à La Chapelle-du-Châtelard, dans l'Ain, que la Ferme Rimaud est spécialisée depuis plusieurs générations dans l'élevage de vaches laitières. Les 80 Prim'Holstein qui composent le troupeau de Martine Quiles et de son mari ont tout le loisir de s'épanouir dans les champs de l'exploitation à la belle saison.

 

 

En 2014, à 53 ansMartine Quiles a donc changé de vie professionnelle pour devenir agricultrice. Certes, son choix a été facilité, grâce à son conjoint agriculteur : "Je voulais quitter le salariat. J'avais l'impression d'être à l'opposé de la vraie vie après trente ans de brassage de papier et j'ai pris le taureau par les cornes. J'avais le lait à portée de main."

A ce stade du projet, Martine Quiles cherche la meilleure manière de valoriser la production laitière de la ferme familiale. "Pour le lait de vache, la transformation fromagère n'est pas la meilleure option pour valoriser le lait. Ce n'est pas pareil que pour les chèvres ou les brebis. Alors, j'ai choisi de faire des crèmes glacées."

 

"Un métier qui demande beaucoup de travail"

Martine Quiles obtient donc son CAP glacier en 2015 au CIFA JEan Lameloise à Mercurey, en Saône-et-Loire, et elle peut, depuis, transformer le lait entier de ses vaches à la ferme. Vanille, nougat, pistache, noisette, café, rhum raisin, menthe-choco, coco, châtaigne... Martine Quiles a développé des savoir-faire qui lui permettent d'explorer des goûts et des techniques qui font la particularité de ses glaces. 

"J'ai trouvé un équilibre et ça a été une vraie bouée de sauvetage. Mais il ne faut pas oublier que c'est un métier qui demande beaucoup de travail", explique Martine Quiles à propos de sa reconversion.

 

 

Les glaces de la Ferme Rimaud au Salon de l'Agriculture

Aujourd'hui, la transformation du lait rythme sa nouvelle vie d'agricultrice, ponctuée de nombreuses rencontres : "C'est important d'échanger avec le public, de l'informer sur notre métier et nos produits. Je travaille aussi avec des restaurateurs de notre région, et un chef qui a permis à mes glaces de faire le déplacement au Salon de l'Agriculture à plusieurs reprises. Jamais je ne l'aurais imaginé", racconte-t-elle, fière à raison de participer au salon grâce à ses glaces au caramel au beurre salé, que les gourmands ont pu retrouver dans un menu gastronomique composé de produits venus du département de l'Ain.

Agée aujourd'hui de 57 ans, Martine Quiles déborde d'énergie dans son nouveau projet et entend "terminer sa carrière, mais pas avant 8-9 ans". "Mon fils est intéressé pour reprendre, car fabriquer des glaces au lait entier de vache, c'est un mode de transformation qui permet de mieux valoriser le produit de base, notamment dans la flière lait", conclut-elle pleine d'enthousiasme.

 


Retrouver plus d'informations sur les Glaces Naturelles de la Ferme Rimaud grâce à son profil granvillage !

Producteurs associés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies. En savoir plus sur les cookies