Quand vient la fin de l'été... préparez vos paniers et allez cueillir des champignons près de chez vous !

Colchiques dans les prés… Fleurissent, fleurissent… Colchiques dans les prés, c’est la fin de l’été. Quoiqu’en dise le thermomètre, on se rapproche toujours un peu plus de l’automne, et il n’y pas que les crocus qui poussent dans les prairies : avec l’arrivée de l’automne, c’est en effet le coup d’envoi de la saison des champignons ! La rédaction du blog granvilllage est allée faire un tour en forêt pour vous dénicher ces quelques trésors.

Les girolles

Habillées de leur belle robe dorée épousant leurs traits charnus, les girolles ponctuent le tapis de feuilles mortes de la forêt de leur jaune vif. Elles affectionnent les forêts de feuillus comme de conifères et aiment l’humidité : vous aurez un peu plus de chance de trouver ces champignons tapis dans de la mousse, ou encore à proximité des racines et des troncs tombés au sol. Côté gastronomie, elles se marient à merveille avec toutes les viandes.

Période : selon votre "coin" favori, de mai à octobre.

Les trompettes de la mort

On dirait un champignon tout droit sorti d’un conte pour effrayer les enfants. Mais il s’agit peut-être d’éloigner d’éventuels cueilleurs, tant les "trompettes" sont convoitées par les ramasseurs de champignons. Leur forme biscornue et leur couleur allant de marron à anthracite leur permet de tromper habilement les cueilleurs, car elles ressemblent à s’y méprendre aux feuilles tombées au sol. C’est pour ça qu’elles colonisent souvent des forêts de feuillus (hêtres, chênes, châtaigniers…) et poussent en grappes. Comme pour les girolles, le chef vous conseille de les utiliser pour accompagner les viandes.

Période : d’août à novembre.

Les bolets ou cèpes de Bordeaux

Ils en imposent, engoncés dans leur pied charnu et portant fièrement leur chapeau. Les bolets, ou cèpes de Bordeaux, sont aussi au rendez-vous des cueilleurs de champignons. On les repère plus facilement, déjà, grâce à leur gros pied blanc, supplanté de leur chapeau brun et arrondi. Sous leur chapeau, des "tubes" et non des lamelles comme chez les autres champignons, c’est une des caractéristiques des bolets. Les pluies de la fin de l’été et du début de l’automne lui conviennent bien, et il aime bien pousser dans les forêts exposées au soleil couchant. Coupés en lamelles, ils accompagnent parfaitement les volailles, pâtes, risotto…

Période : septembre et octobre.

L’amanite tue-mouche

Ne vous mettez pas en tête d’en manger, une fois dans votre vie. Ce pourrait être la dernière. Haute, avec son chapeau rouge moucheté de points blancs et son pied longiligne, l’amanite tue-mouche est un champignon très toxique qu’on identifie grâce à sa "volve", sa collerette et son chapeau. Il faut s’en méfier comme de presque tous les champignons de la même famille, qui sont en majorité vénéneux.

Ce que dit la loi

Ramasseurs, vous devez savoir que tout ce qui pousse sur un terrain appartient au propriétaire dudit terrain. Y compris les champignons. C’est donc à son bon vouloir d’y autoriser, ou non, la cueillette.

Producteurs associés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies. En savoir plus sur les cookies