Pour manger mieux et local, pensez aux AMAP !

Manger mieux en favorisant l’agriculture paysanne de proximité, se nourrir en participant à la sauvegarde de nos terroirs agricoles et de leurs acteurs, c’est la vocation parmi d’autres de toutes les AMAP de France. La rédaction du blog granvillage plonge au cœur du fonctionnement de ces structures associatives qui n’ont pas attendu 2017 pour promouvoir le "consommer local".

AMAP, qu’est-ce que ça signifie ? Il s’agit d’une Association pour le maintien d’une agriculture paysanne, et on en comptait plus de 2000 en France en 2015. "Association pour...", on pourrait croire que les membres d’une AMAP se réunissent afin de militer contre la grande distribution et pour les circuits courts. Mais leur lutte pour des modes de consommation plus justes et plus responsables se passe à table, au déjeuner et au diner.

Car c’est en s’approvisionnant dans une AMAP pour cuisiner des produits locaux, cultivés et élevés localement par des agriculteurs que l’on connaît (on dirait les valeurs de granvillage), que les consommateurs participent à l’objectif premier d’une AMAP : maintenir une agriculture paysanne de proximité. Dans la charte des AMAP, rédigée par les différents réseaux d’AMAP de France, on peut lire (voir ci-dessous)...

 

 

Les cinq commandements d’une AMAP

• Préserver l’agriculture paysanne locale, socialement équitable et écologiquement saine
• Préserver l’environnement par des pratiques agricoles écologiques et un maintien de la biodiversité
• Établir un commerce équitable entre agriculteurs et consommateurs
• Inciter les consommateurs à avoir une alimentation de qualité et prenant en compte leur santé
• Responsabiliser les consommateurs à travers un engagement citoyen et solidaire

 

Une première AMAP née en 2001

Selon le réseau Miramap, la première AMAP de France a vu le jour dans le Var en 2001, après un café éco-citoyen organisé autour du thème de la "malbouffe". Car le rôle d’un AMAP, c’est aussi permettre aux consommateurs de s’alimenter sainement, avec des produits de qualité dont ils connaissent la traçabilité, et qui sont cultivés et élevés dans le respect de l’environnement et du bien-être animal, selon les principes de l’agriculture biologique.

Pour ce faire, les consommateurs réunis en AMAP démarchent des agriculteurs qui correspondent à leurs valeurs afin, généralement, d’acheter en début de saison une part de leur production annuelle (légumes, viande, œufs, pain...) qui sera distribuée à l’AMAP chaque semaine, mois, etc.  De son côté, le producteur s’engage à respecter les valeurs de l’AMAP et à lui fournir régulièrement les produits correspondant au contrat établi. 

Odile Hameau, maraîchère installée à Balmont, en Haute-Savoie, et qui alimente chaque semaine les adhérents du Potager Balmontin, première AMAP à avoir vu le jour dans le département, nous en dit un peu plus à propos de sa vision d'une telle structure associative (voir ci-dessous).

 

"Sans l'AMAP, je n'aurais pas lancé mon activité de maraîchage"

"A l’origine, une AMAP, c’est un groupe de familles ou une entité qui aident un agriculteur à pérenniser son travail et à en vivre décemment. L’agriculteur s’engage, lui, à fournir chaque semaine aux adhérents de l’AMAP des paniers de produits de saison en quantités suffisantes, qu’il élève ou cultive sans pesticides, herbicides, produits phytosanitaires… En bio, donc ! Et en toute transparence, car le prix des produits de saison qui composent les paniers sont calculés par l’agriculteur et les adhérents. Sans l’AMAP que je fournis en légumes, je ne me serais pas installée. En AMAP, vous n’avez pas de pertes dans la distribution... Si vous faîtes les marchés vous n’êtes pas sûr de tout vendre. Là, les chèques sont encaissés tous les quinze jours et on met nos paniers à disposition chaque semaine. Pour les consommateurs, c’est un moyen d’avoir des produits de qualité en agissant pour l’économie locale, c’est un peu militant. Ce n’est pas forcément moins cher, mais le prix est plus juste, il faut comparer ce qui est comparable..."


Pour en savoir plus sur les AMAP : Miramap / Annuaire national des AMAP

Producteurs associés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies. En savoir plus sur les cookies