Le point sur les huiles

Il y a peu, nous partagions avec vous le quotidien de Claude Gendre, producteur d’huile à Millas. Restons dans la thématique et tâchons d’en apprendre plus sur celles qui se retrouvent au quotidien dans nos assiettes et nos recettes. C’est le point sur les huiles.

 

Dis-moi huiles

En assaisonnement, pour la cuisson, la marinade ou la friture, les huiles occupent une place de choix dans nos cuisines et nos recettes. Riches en acides gras, elles regorgent de bienfaits et apportent des nutriments indispensables lorsqu’elles sont utilisées avec parcimonie. Pour favoriser un apport complet, il est conseillé de varier les huiles et les plaisirs. En effet, chacune a ses particularités et ses vertus. C’est parti pour un petit tour d’horizon :

 

Huile de colza : riche en oméga 3 et pauvre en graisses saturées, cette huile est une excellente alliée pour la santé. Elle contribue notamment à lutter contre le cholestérol et l’hypertension.
 

Huile de noix : riche en oméga 3, c’est aussi une source de magnésium et vitamine E. Elle supporte mal la chaleur, mais peut être utilisée pour assaisonner les salades et crudités. Elle est excellente pour le cœur et contribuerait à prévenir les maladies dégénératives.  
 

Huile d’olive : on ne peut concevoir la cuisine méditerranéenne sans elle, mais que vaut-elle vraiment ? Elle est constituée en majorité d’acides gras monosaturés et polysaturés qui jouent un rôle primordial au niveau cardiaque et permettent de prévenir les risques coronariens, certains cancers et maladies cardiovasculaires. Toutefois, l’huile d’olive reste assez faible en oméga 3, acide gras nécessaire pour être en bonne santé.
huile d'olive
© Roberta Sorge

Huile de sésame : selon certains spécialistes, il s’agirait de la première huile comestible fabriquée par l’Homme. Elle est riche en acides gras insaturés et permet de protéger le cœur. La lécithine présente dans sa composition est un excellent bouclier contre la dépression, les fatigues passagères et les troubles de la mémoire.  
 

Huile de noisette : riche en antioxydants, oméga 3 et vitamine E, elle est excellente pour l’organisme et permet de lutter contre le mauvais cholestérol, certains cancers et le diabète de type 2.
noisettes huile
© Jérôme Poulalier / univers 

 

Huile de tournesol : elle est riche en vitamine E mais dépourvue d’oméga 3, la rendant ainsi moins intéressante que d’autres huiles. Elle est à utiliser sans excès, mélangée à une autre huile pour combler ses carences.
 

Huile de coco : à la cuisson, elle délivre son goût exotique et ne perd pas ses bienfaits. Son action antibactérienne permet de préserver la flore intestinale. La présence d’acides gras saturés, très vite brulés, en fait une alliée minceur.

coco
 

Huile de chanvre : équilibrée en oméga 3 et oméga 6, cette huile (parfaitement légale car dénuée de THC), est une véritable alliée santé. Elle permet de fluidifier le sang, luttant ainsi contre les maladies cardiovasculaires et agit aussi sur le mauvais cholestérol. Son goût rappelle celui de l’huile de noisette. 
 

Huile de lin : elle offre un parfait équilibre entre oméga 3 et oméga 6. Interdite en France jusqu’en 2009 (le principe d’extraction à chaud de l’huile de lin rendait le produit dangereux. Aujourd’hui les huiles sont pressées uniquement à froid), elle offre pourtant de nombreux bienfaits. Elle est excellente pour le cœur et le cerveau.

 

Et vous, quelle est votre huile préférée ? Comment l’utilisez-vous ? Partagez-la avec la communauté Granvillage sur Facebook ou Instagram. .

Découvrez les producteurs d’huile près de chez vous

Producteurs associés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies. En savoir plus sur les cookies