Journée mondiale de la gentillesse – Chères voisines, chers voisins

Le 3 novembre, c’est la journée mondiale de la gentillesse. Alors bien-sûr, il ne s’agit pas de se montrer sympa un jour dans l’année. En revanche, c’est la journée idéale pour prendre des résolutions bienveillantes qui s’appliqueront au quotidien. Et pour commencer, pourquoi ne pas faire preuve de bonté, d’altruisme et de gentillesse auprès de celles et ceux que vous croisez tous les jours, vos voisines et voisins ?

 

 

 

Quelques coups de main entre voisins

 

Parfois ils vous agacent, râlent pour une histoire de boîte aux lettres, un arbre qui fait de l’ombre ou de la musique trop forte. Pourtant, ils font partie de votre quotidien. Et si on profitait de la journée mondiale de la gentillesse pour adopter quelques gestes solidaires mais aussi écologiques entre voisins ? D’autant que selon des scientifiques suédois, la gentillesse permettrait de vivre plus longtemps, profitons-en !

Voici quelques gestes utiles et gentils qui rendent service et redonnent le sourire :

 

Installer une boîte à livres : plutôt que de laisser vos livres prendre la poussière dans votre bibliothèque, pourquoi ne pas proposer à vos voisins un système de troc ? Vous déposez vos livres dans une boîte et en piochez en retour. Vous pouvez ainsi faire de la place dans votre bibliothèque pour découvrir de nouvelles pépites littéraires.

Le petit plus ? Laissez un petit mot à l’intérieur pour partager les émotions ressenties lors de la lecture. C’est une belle manière d’engager la conversation avec vos voisins.

 

Échanger l’électroménager : mon appareil à raclette contre ton nettoyeur-vapeur. Bon deal n’est-ce pas ? Il est rare d’utiliser tous ses appareils électroménagers TOUS les jours. Alors plutôt que d’acheter, échangez. Ça marche également pour les vélos et trottinettes, mais aussi les vêtements, la vaisselle ou encore le petit mobilier.

Le petit plus ? C’est totalement écologique et économique ! Vous réduisez vos dépenses tout en faisant un geste pour la planète.

 

Pratiquer le covoiturage : parmi vos voisins, certains ont peut-être un trajet quotidien similaire au vôtre.

Le petit plus ? En plus de réduire considérablement votre empreinte écologique, pratiquer le covoiturage permet également de faire plus ample connaissance avec ses voisins le temps du trajet.

 

Proposer les restes de nourriture : vous avez tellement aimé les recettes d’Émile que vous en avez beaucoup trop fait ? Plutôt que de manger la même chose des jours durant ou de tout jeter à la poubelle, proposez à vos voisins de repartir avec une petite part. Si vous avez un potager ou un poulailler, même chose ! Offrez-leur de venir se servir lorsqu’il y a trop.

Le petit plus ? Vos voisins vous rendront la pareille et vous permettront de découvrir et déguster de nouvelles spécialités. Gaspillage évité, ventre bien rempli, mission accomplie !

échange nourriture

 

Échanger les services : vous êtes polyglottes mais vous aimeriez bien apprendre le tricot ? Proposez à vos voisins de mutualiser vos compétences. En échange d’une aide aux devoirs, on pourra profiter d’un cours pour faire sa lessive DIY ou apprendre à réparer son petit électroménager.

Le petit plus ? Ces petits moments sont parfaits pour tisser des liens forts et durables !

D'ailleurs, on vous a concocté un petit document à imprimer (au verso d'un brouillon) et à afficher dans votre hall d'entrée pour partager entre voisines et voisins :

À télécharger ici !

Et vous, que faites-vous avec vos voisins ? Partagez vos truc et astuces avec la communauté Granvillage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies. En savoir plus sur les cookies