Ecovalim, quand les déchets ont une seconde vie

Trier ses déchets, éviter au maximum le plastique, réduire sa consommation d’eau… autant de gestes que vous pratiquez au quotidien pour contribuer à préserver la planète. Mais saviez-vous que les entreprises aussi peuvent apporter leur pierre à l’édifice ? C’est par exemple le cas d’Ecovalim, une société spécialisée dans le traitement et la valorisation des déchets alimentaires émis par les professionnels de la restauration. Petit focus sur leur activité.

 

 

Trier – Valoriser – Réutiliser

 

Des tonnes de déchets sont vouées à l’incinération. Pourtant, en triant les déchets alimentaires à la source, il est possible de les valoriser. Bioénergies versus pollution atmosphérique, le choix est fait !

Pour la société Ecovalim, le tri passe par la collecte des biodéchets, dont l’huile alimentaire ou le marc de café, auprès des restaurants traditionnels ou collectifs.

VALORISATION DECHETS

Une fois collectés, les déchets sont traités puis transformés en soupe de biodéchets 100% organique puis évacués vers un centre de méthanisation pour devenir du biogaz. L’entreprise a à cœur de fournir au territoire une bioénergie provenant des déchets locaux. Ce système permet la création d’une économie locale et circulaire.

Les bioénergies issues de la valorisation des déchets sont nécessaires pour le chauffage et le transport. Le méthane est extrait du biogaz pour être ré-injecté dans le réseau local de gaz de ville. Il est utilisé par les habitants vivant aux alentours pour se chauffer et cuisiner.

L’huile alimentaire usagée, est traitée et raffinée pour être ensuite transformée en biocarburant utilisé comme carburant pour les voitures des particuliers comme des professionnels.

Quant au marc de café, il est séché et utilisé pour constituer des produits du quotidien :

  • Fertilisants en granulés 100% marc de café pour une meilleure croissance des plantes, des jardins, des cultures maraîchères et céréalières.
  • Bûches compressées pour une combustion plus lente et plus calorifique
  • Produits biosourcés conçus à base de marc de café et de plastique recyclé pour les besoins du quotidien des professionnels (plateaux de service par exemple) et des particuliers (pots à crayon, seaux à champagne…)

marc de café

Ecovalim ne compte pas s’arrêter là. L’entreprise, tournée vers l’avenir, a déjà de nouveaux challenges. Le prochain ? Valoriser le dioxyde de carbone (CO2) issu de la méthanisation. Suivez leurs actualités pour ne pas en perdre une miette !

Si l’entreprise valorise les déchets des professionnels, tout le monde peut s’inscrire dans une démarche éco-responsable. À la maison, les déchets alimentaires peuvent être compostés en terreau utile pour les plantes. Celles et ceux qui ont un espace vert peuvent se tourner vers le compostage en bac et les lombri-composteurs répondront aux besoins de celles et ceux qui ont un balcon.

Excellent fertilisant, le marc de café peut être miraculeux pour vos plantes !

 

Il suffit d’en mettre dans ses pots de fleurs pour les voir grandir et s’épanouir.

Le conseil d’Ecovalim pour une gestion responsable de vos déchets ? Ne jamais oublier que le meilleur déchet, c’est celui que l’on ne crée pas !

 

Particulier ou professionnel, vous avez des techniques ou astuces pour valoriser vos déchets ? Partagez-les avec la communauté Granvillage sur Facebook ou Instagram

Producteurs associés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies. En savoir plus sur les cookies