Objectif : zéro mégot dans les eaux

Petit quizz estival : selon vous, quelle est la principale source de pollution dans les océans ? On serait tous tentés de répondre les bateaux, n’est-ce pas ? Mais non ! Ce sont bien les mégots qui polluent.

 

Fumer tue (la planète)

Ah les vacances à la mer, sentir le soleil sur sa peau, passer sa main dans le sable chaud et… en ressortir un mégot.
Deux (gros) chiffres pour commencer : chaque seconde 137 000 mégots sont jetés à terre. En sachant qu’un mégot peut contaminer à lui seul près de 500 litres d’eau, on vous laisse le soin de faire ce triste calcul.
Devant les sacs et les pailles en plastique, c’est bien le mégot la menace n°1. Mais il en affiche bien plus à son triste palmarès ! Selon une étude récente de la Commission Européenne, c’est aussi le déchet le plus répandu sur les plages.
L’un des composants du filtre à cigarette, l’acétate de cellulose, met plus d’une dizaine d’années à se décomposer. Ce filtre contient lui-même plusieurs milliers de substances chimiques nocives pour les écosystèmes. Au menu : mercure, plomb, amoniac, nicotine, arsenic… Des chercheurs ont même retrouvé des traces de ces substances dans 70% des oiseaux et 30% des tortues étudiés.
La Cigarette Butt Pollution Project  a réalisé une étude montrant que sur les 5 600 milliards de cigarettes fabriquées chaque année, les deux tiers finissent dans la nature.
Et parce que ce n’était pas encore assez pour ce fléau de quelques millimètres, sachez que le mégot est très difficilement recyclable. Certaines startups tentent aujourd’hui de leur donner une seconde vie en les transformant en mobilier urbain, objets du quotidien, fibres textiles ou briques de construction. Les mégots sont broyés, lavés avant d’être transformés. Si l’idée est bonne, elle ne permet pas d’enrayer ce triste fléau. La solution ? Adopter les bons gestes !

Paweł Czerwiński
Image par Paweł Czerwiński

Quelques gestes zéro mégot

Protéger la mer : certains pensent que lancer son mégot dans une bouche d’égout équivaut à le mettre à la poubelle. Au contraire, c’est là que commence le voyage toxique. Ils passent par les égouts, arrivent dans les cours d’eau et finissent dans les mers et océans. 80% des déchets retrouvés en mer sont d’origine continentale !

Cendriers de poches, petits gestes & grands effets : sur la plage ou ailleurs, pensez à prendre avec vous un petit cendrier. Légers et pas chers, ils dépannent le temps de trouver une poubelle pour le vider. Et même pas besoin d’investir, une boîte de bonbon peut tout à fait se reconvertir en cendrier !

Asso au secours de l’eau : si vous souhaitez vous impliquer, sachez qu’il existe de nombreuses associations qui collectent les déchets abandonnés sur les plages.

cigarette plage

Bon, on vous parle des plages, mais le combat est le même partout. Fumeurs, fumeuses, le geste est simple pour préserver la planète : les cigarettes dans le cendrier. Le meilleur conseil reste encore d’arrêter !

 

Découvrez toutes nos astuces pour aider la planète

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies. En savoir plus sur les cookies